dimanche 10 avril 2011

Fonctions psychologiques (7) - La fonction intuition

Continuons l'approche débutée ici.
Si j'ai l'envie de détailler cette fonction, c'est qu'elle est probablement la plus délicate à saisir et à définir, échappant à la plupart des tentatives intellectuelles. Qualifiée d'irrationnelle, comme la fonction sensation, c'est une fonction perceptive qui ne répond pas à la loi de la raison mais de l'impression. Elle donne une perception immédiate et directe des choses. La compréhension est spontanée, non réfléchieElle est le produit d'une inspiration et non d'un acte volontaire. Pour Jung, c'est l'intuition qui est la plus à même d'ouvrir le chemin vers l'inconscient. Comme nous allons le voir, c'est la dernière fonction qu'il ait réussi à déceler, étant convaincu pendant longtemps que seules les trois premières répondaient à toutes relations entre le sujet et l'objet.

J'aime particulièrement cette fonction pour son côté insaisissable, facétieux, mystérieux...probablement aussi parce que c'est ma fonction perceptive dominante. L'intuition arrive, telle une bulle de champagne à la surface du verre, on sait qu'elle est là, présente, mais on ne sait jamais où elle va surgir, sous quelle forme. Elle échappe aussi la plupart du temps à tout effort de volonté. "Allez, je vais être intuitif !" ne marche jamais. Au mieux peut on être coopératif, à l'écoute...finalement, l’exercice le plus délicat et le plus périlleux (l'erreur et l'imprégnation du moi n'est jamais loin), est de réussir à rester à la fois ouvert à l'intuition et confiant. Il me semble que sans ces deux paramètres, elle ne peut exister ou même avoir une raison d'être. Pour beaucoup de raison, le travail que l'on peut opérer avec l'intuition ressemble étrangement à celui que l'on peut faire avec l'inconscient. Plus que toute autre fonction, une seule attitude semble efficace, "laisser advenir".

Je terminerais en laissant la plume à la personne la plus compétente pour parler de cette fonction, c'est son "découvreur" lui-même. Aussi je vous livre ici des extraits du livre passionnant "Entretiens" édité par Fontaine de pierre (voir ici.


Suite => Facteurs endopsychiques

Jean


Remarquez, je ne savais rien de l'intuition alors. Elle est venue en dernier lieu parce que, bien entendu, c'est aussi la plus difficile. Parce qu'on ne peut pas bien la saisir, elle n'est pas rationnelle. Penser est rationnel, ou vouloir savoir ce qu'est une chose. Savoir ou apprendre la valeur que vous accordez à quelque chose est aussi de l'ordre du rationnel. Affirmer que quelque chose existe, ce que fait la sensation, est aussi assez rationnel en fait. Et ensuite ? Au-delà, voyez-vous, il n'y a rien, si bien que je déclare que nous avons trois fonctions. Et, précisément à ce moment-là, j'ai une patiente, une femme intelligente qui était très éveillée à certains égards, mais extrêmement névrosée. Un jour, elle m'a dit : « Pourquoi ne parlez-vous pas de l'intuition ? » J'ai répondu : « Qu'entendez-vous par intuition ? Ce n'est pas une fonction. ».
Elle ne faisait pas partie de mes trois fonctions, voyez-vous. Qu'est-ce que l'intuition, en fait ? C'est un pressentiment. Ce n'est rien. Comment pouvez-vous définir une intuition ? Soudain vous vous souvenez de quelque chose, vous prévoyez quelque chose que vous ne pouviez absolument pas prévoir. C'est complètement infondé, voyez-vous, infondé. Comment pouvez-vous savoir quelque chose à l'avance, personne ne sait rien à l'avance, c'est uniquement de la devinette. 


Sommaire "Fonctions psychologiques" (Cliquer pour y parvenir)
3 - Schémas
8 - Facteurs endopsychiques

3 commentaires:

Ariaga a dit…

Ma fonction préférée ...amitiés en Carl.

Michelle a dit…

L'intuition est en moi aussi dominante, elle est mon fil d'Ariane et je peux m'y fier! Même dans les petites choses de la vie, mon intuition me sert bien. L'image que tu as choisie pour illustrer cet article est particulièrement bien trouvée. Eclairage intense mais tous les traits sont effacés sous cette lumière. Comme les images et les paroles hypnagogiques, on en manque souvent un bout avant de réaliser, elles surviennent toujours par surprise. Quand on lit l'article, et donc qu'on ne regarde pas l'image en face, on a l'impression qu'elle bouge, animée comme le feu!
Merci Jean!

Anonyme a dit…

le feu c'est la vie, il ne s'éteint jamais, mais il faut veiller, s'en occuper

psyché