jeudi 31 mars 2011

Fonctions psychologiques (6) - Aspect collectif

En lisant l'ouvrage ci-contre, composé d'entretiens avec Jean Biès (voir ici pour connaitre le personnage, ce qui n'est pas précisé est que sa femme, Rolande Biès était une proche et dernière analyste formée par Marie-Louise von Franz), j'y découvre une proposition assez originale.

J'ai hésité longuement à présenter l'idée, suggérer un développement en fouillant dans les époques mentionnées...et puis finalement, j'ai opté pour livrer les mots originaux et laisser aux lecteurs qui le souhaitent le soin d'aller creuser la question au besoin. 
On y découvre au passage la notion de quaternité, thème fondateur chez Jung sur lequel nous reviendrons...
A la fin de la lecture de ce passage, une question reste en suspens, chargée d'espoir et d'incertitude (l'un ne pouvant se passer de l'autre) : Soit, et après, que nous attend il ?

                              

…On peut dire que par la nature de ses thèmes et de son inspiration, le XIIe siècle est illuminé par la fonction Intuition avec la même évidence que notre époque se situe dans la fonction Sensation, comme le classicisme se situait dans la Pensée, et le Romantisme dans le Sentiment. Cette clé, car c'en est une, qu'est la quaternité des fonctions, ne permet pas seulement de comprendre l'être humain que l'on est, et ce que sont les êtres humains ; elle précise aussi le profil, l'atmosphère des époques. Pour ce qui est de la nôtre, il me semble évident que l'érotisation généralisée, la « libération des mœurs », les priorités sportives et alimentaires, l'obsessionnel freudien dont on voudrait nous faire croire qu'il explique tout, sont autant de réalités omniprésentes qui placent notre époque, d'emblée, sous l'influence de la Sensation. Tout le monde peut le vérifier. En quoi le XXe siècle aura été à l'exact opposé du XIIe



Sommaire "Fonctions psychologiques" (Cliquer pour y parvenir)
3 - Schémas
7 - La fonction intuition

1 commentaire:

Ariaga a dit…

Non, Freud n'explique pas tout ! Tu as bien raison. Seuls des phénomènes de synchronicité peuvent expliquer la lassitude que je ressentais et le besoin de m'éloigner un peu du blog qui semblent avoir irrité certaines obscures puissances et provoqué de tels désordres sur mon internet que je ne pouvais plus avoir accès à rien ...
Amitiés.