samedi 28 février 2015

De l'archétype en action

Raymond Hostie, prêtre jésuite ayant collaboré pendant un temps avec Jung, est l'auteur d'un ouvrage remarquable, Du mythe à la Religion, apportant un éclairage rigoureux et passionnant sur le rapport entre la pensée religieuse et la psychologie analytique. 
Au fil des pages, il entreprend notamment le décryptage de l'émergence de l’archétype à la surface de la conscience. Il définit des "étapes" présentées ci-dessous :

  1. Les archétypes, noyaux énergétique puissants, sont dans la "strate" psychique de l'inconscient collectif,
  2. Dans la vie psychique d'un individu ou d'un groupe d'individus, un ensemble de données possède une inclinaison, une tonalité, en lien avec un archétype.  C'est la constellation qui constitue un apport d’énergie déclenchant l’activité de l’archétype,
  3. La charge énergétique s'insinue dans la conscience. Ici, l'état d'équilibre du moi et la collaboration de l'individu ont un rôle prépondérant dans la nature de la réception : elle peut être vaguement ou lointainement perçue (ce qui n'enlève rien à son apport) ou déclencher une tempête psychique (pouvant conduire à une catastrophe),
  4. La conscience perçoit cette activité qui est ressenti comme "autre",
  5. De l'interaction entre la conscience et ce flux énergétique naît le symbole. Le matériel représentatif qu'apporte le sujet est ordonné, constellé par l’archétype qui lui donne sa signification. Le revêtement symbolique de l’archétype varie en fonction du lieu, du temps et de l’individualité dans lesquels il s'impose,
  6. Le symbole se manifeste à la conscience comme une réalité ne venant pas du moi, il en est indépendant,
  7. La polyvalence du symbole invite la conscience a une confrontation, médiation, réflexion, explication spontanée ou méthodique si elle se fait dans le cadre de l'analyse.

" L’expérience vivante d'un archétype est souvent éprouvée et cachée comme le secret le plus individuel qui soit, précisément parce que le sujet se sent atteint au plus profond de son être; elle est une sorte d’expérience originelle du non-moi de l’âme, d'un partenaire intérieur qui invite au dialogue, a la discussion et a la confrontation ". Psychologie de l'inconscient Jung

Sommaire "Archétype" (Cliquer pour y parvenir)

dimanche 22 février 2015

Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent

Dans le prolongement de l’œuvre de Carl Gustav Jung, Christiane Riedel met ici en évidence le pouvoir thérapeutique des rêves. Elle présente des rêves inédits, actuels, surprenants, elle les analyse et montre ce qu’ils peuvent révéler sur la santé et les multiples dangers du quotidien. 
En s’appuyant sur les exemples de 123 rêves, elle explique comment les rêves prennent soin de l’intégrité physique et psychique du rêveur, de la naissance à la mort. Cette analyse permet en outre de mettre en lumière certaines mentalités nuisibles, voire délétères. 
Le rêve, jouant son rôle compensatoire, conseille une thérapie alchimique très « incorrecte » qui va à l’encontre des idées et de la morale ambiante. Avec compétence et courage, Christiane Riedel révèle la formule maudite du remède alchimique que prescrit l’inconscient, elle explique précisément ce processus salutaire qui permet la transmutation. Cette thérapie révolutionnaire apporte des solutions insoupçonnées et efficaces pour soigner notre société en danger. Si elle peut dans un premier temps choquer, elle soulage et libère ensuite d’une façon dynamique et vivifiante. 
Telle est la solution thérapeutique actuelle, redécouverte par le médecin psychiatre C. G. Jung. Telle est aussi la clé qui dévoile le sens de bien des rêves aujourd’hui. 

Ancienne élève de l’École normale supérieure, Christiane Riedel a accompli sa carrière de professeur en France et à l’étranger. Parallèlement, elle a étudié l’interprétation des rêves aux États-Unis, à Berlin et à Paris. Spécialiste de l’interprétation des rêves et analyste des profondeurs, elle propose une approche exclusive et novatrice. En 1991 elle fonde sa propre académie (AIIRVQ) où elle consulte, enseigne et poursuit ses recherches sur les rêves et leurs symboles. Elle est régulièrement interviewée par les médias et donne des conférences en France comme à l’étranger. Elle a écrit "Rêves à vivre", "Les rêves et les symboles de la vie quotidienne" et "Amour et sexe dans vos rêves" et depuis 2007 anime un blogue très instructif

jeudi 12 février 2015

L'amour éternel...





Dans le Péloponnèse (sud de la Grèce), des archéologues ont découvert la sépulture d'un couple enterré enlacé d'environ 6000 ans.

Des archéologues ont fait dans le Péloponnèse (sud de la Grèce) une découverte rare, la sépulture d'un couple enterré enlacé. Il remonte à quelque 6000 ans, a indiqué jeudi le ministère de la Culture dans un communiqué.

Le couple, réduit à l'état de squelettes, vivait aux environ de 3800 avant Jésus Christ, selon la datation au carbone 14. Il a été découvert dans une grotte à Diros, tout au sud de la péninsule, selon le ministère.


Dans son communiqué, celui-ci note que "les sépultures doubles avec enlacement sont très rares, et celle de Diros est l'une des plus anciennes sinon la plus ancienne trouvée jusqu'à présent dans le monde".

Le tests ADN ont montré qu'il s'agissait des restes d'un jeune homme et d'une jeune femme, enterrés parallèlement l'un à l'autre, comme des cuillères.