samedi 29 novembre 2014

Mary Conover Mellon - Philantropie en action

"Le monde est un tel gâchis qu'il devient d'autant plus important pour moi de faire ce que je peux pour garder en vie et diffuser des œuvres comme les vôtres, et toutes celles qui peuvent profondément contribuer, par les livres, savants et imaginatifs, sur l'homme, et sur l'histoire de son âme". 

Par ces quelques mots, Mary Conover réussit à convaincre Jung d'accepter de créer un site, autour de sa personne, la fondation Bollingen...la fortune de son mari, Paul Mellon, permit ainsi, durant plus de 20 ans, d'accompagner des penseurs, artistes,  poètes, contribuant à maintenir un héritage essentiel pour l'âme humaine.


Peut être peut on regretter de ne pas relever plus de traces de cette aventure fantastique ? 
C'est que l'on ignore que la fondation est à l"origine de 250 publications, encore considérées comme majeures de nos jours et source d'inspiration pour de nombreux chercheurs. On trouvera notamment les fameux 20 tomes de The Collected Works of C.G. Jung (première traduction anglaise de la totalité des ouvrages et textes de Jung), l'oeuvre de Joseph Campbell, textes fondateur de Paracelse, les oeuvres de Erich NeumannErwin Ramsdell Goodenough, Mircea Eliade, et tant d'autres...

On citera aussi 300 bourses d'accompagnement qui furent délivrer pour soutenir des artistes et penseurs en devenir.

L'aventure se termina quelques années après la mort de Jung (la fondation devint inactive en 1968, après qu'en 1963, Paul Mellon déclara que ce projet ne pouvait être que celui d'une génération, sous-entendu, celle de l'après-guerre, désireuse de panser des plaies profondes de l'humanité).

"Jamais auparavant, dans l'histoire de l'édition, il y a eu une liste d'auteurs aussi distinguée que celle de Bollingen, ni un programme de publication a eu un impact plus significatif sur la pensée de son temps."
"Ce que l'on sent dans les ambitions de Mary Mellon pour Bollingen est l'importance vitale, pour l'humain, des idées de Jung et le réseau intellectuel international centré autour de ses idées. Sans sa détermination et son énergie - et la fortune de son mari - ce ne serait pas arrivé."




dimanche 23 novembre 2014

Emma Jung - Love and sacrifice

Une fois n'est pas coutume, je voudrais évoquer un ouvrage, réservé aux anglophones, qui devrait receler quelques pépites. Sorti il y a quelques jours, il évoque la vie d'Emma Jung. Celle qui a accompagné, soutenu, inspiré et, même on peut le dire, supporter le psychologue zurichois pendant des décennies, dans des conditions pas toujours des plus confortables. 

Comme Jung le mentionne fréquemment dans ses correspondances, sa pensée n'aurait pas été la même sans cette patiente et attentionnée muse...à noter une contribution, et pas des moindres, de leur plus jeune fille, Helene Hoerni-Jung, malheureusement disparu cet été.

jeudi 20 novembre 2014

Basarab NICOLESCU

Ce n'est pas un psychologue, mais voici un drôle de personnage...physicien quantique de renom (multiples publications officielles), philosophe et même, ce que peu savent, passionné de théosophie chrétienne (pour faire court, on peut la définir comme une manifestation d'une mystique personnelle).
Un homme très humble, d'origine roumaine, avec qui j'ai eu la chance d'échanger quelque peu par écrit.
Outre le fait que c'est également un passionné de la pensée de Jung, j'ai souhaité l'évoquer ici car il me semble que l'avenir et la construction des sciences, la contribution au sens que Jung évoque à la fin de son autobiographie, passeront par de tels personnages.

Si on devait qualifier Nicolescu : ouverture, rigueur, explorateur.

Fort de ses compétences scientifiques, il a rapidement compris que LA science ne pouvait s'arrêter sur des postulats et des formalisations mathématiques. Selon lui, on ne peut plus écarter du champ de la science des disciplines aussi essentielles que la psychologie, l'art, les religions, etc
Il devient non seulement nécessaire de les intégrer, mais, surtout, de travailler de travailler entre les disciplines, à travers les disciplines et dans une perspective au-delà de toute discipline, c'est la transdisciplinarité, dont il est fondateur du Centre International.

La transdisciplinarité est définie par Basarab Nicolescu par trois postulats méthodologiques : l'existence de niveaux de réalité et de perception, la logique du tiers inclus et la complexité.
La transdisciplinarité se distingue ainsi de la pluridisciplinarité et l’interdisciplinarité en ce sens qu’elle déborde les disciplines d’une part, mais surtout d’autre part que sa finalité ne reste pas inscrite dans la recherche disciplinaire proprement dite...

Pour ne rien gâcher, c'est un fin connaisseur de la pensée de Jung, notamment chercheur sur la synchronicité.

Découvrir Nicolescu en vidéo.



jeudi 13 novembre 2014

Mort annoncée...l'essentiel est en vue.


LE SCAN TÉLÉ - Atteint d'un cancer depuis 2012, Sam Simon a décidé de verser près de 100 millions de dollars à des organismes de bienfaisance.

"J'ai fini par être entouré de gens qui m'aiment, qui prennent soin de moi et qui feraient n'importe quoi pour moi. C'est un bon sentiment. Ça s'appelle le bonheur."


Ça s'appelle le désespoir ou le rachat moral Sim mais tout cela est sans importance !

mardi 11 novembre 2014

Site Jung, Rêve, Alchimie, Homéopathie - Les rêves


Le site (voir ici), en association avec mon amie Ariaga, prend doucement sa forme. Comme tout enfant, il demande temps, patience, cadrage et recadrage, mais c'est une vraie joie que de le voir évoluer et grandir...

Aujourd'hui a été déposé un matériau rare, précieux, riche...la première partie d'une série de rêves. La rêveuse, anonyme mais totalement consentante sur l'usage de ses produits oniriques, va nous permettre, graduellement, de plonger au sein de la dynamique psychique et découvrir l'alchimie intérieure à l'oeuvre.

Evidemment, cette série de rêves ne sera exploitée que beaucoup plus tard, avec l'avancement du site, mais je pense que, d'ores et déjà, ce dépôt pourrait être une véritable base de réflexion, d'études voire d'inspiration pour certains.