mardi 2 juillet 2019

Réaliser le Soi

Réaliser le Soi

Il est fréquent d'entendre, et pas seulement chez les "jungiens", qu'il faut "réaliser le Soi". 
Soit, mais il me semble utile de rappeler l'engagement supposé sur ce chemin. 
Élie Humbert (1925-1990) aimait, quand l'occasion se présentait, rappeler par quels chemins Jung lui-même en est venu à élaborer le concept de Soi et, surtout, de l'éprouver.
1913 marqua la rupture officielle entre Freud et Jung (officielle car le "déclin" de leur relation était engagé bien avant). 
Notre jeune psychiatre (il a alors 38 ans) a perdu tous ses repères en choisissant de s'émanciper de son "père en esprit" qui voulait faire de lui son dépositaire et son meilleur agent du développement de sa psychanalyse émergente.
Jung adopta alors ce qu'il pressentait comme un "principe nécessaire" à la dynamique psychique : 
Laisser advenir ce qui doit advenir !
Il fut saisi d'une inspiration qui l'invitait à renouer avec son enfance en construisant des petites maisons avec des cailloux ramassés sur le bord du lac de Zurich.
 
Lui, d'une fonction dominante pensée, d'une haute stature intellectuelle, écouta un instinct qui le ramènait à une occupation qui aurait pu être celle de l'un de ces patients qu'il côtoyait tous les jours au Burghölzli. 
Cette expérience de base, pourtant, a conduit Jung à prendre conscience des mécanismes de réparation et de construction à l'œuvre dans la psyché. Ainsi il a approché le Soi et cette régression à un état débile en a été le prix à payer.


Vous qui cherchez à " réaliser le Soi ", êtes-vous prêt à payer un prix identique pour y arriver ?
Quel prix êtes-vous prêt à payer ?

Sera t'il jusqu'à assumer la rupture avec tout ce qui vous rassure et vous constitue aujourd'hui ?
A chacun de chercher ses cailloux au bord du lac...



Aucun commentaire: