samedi 17 mars 2012

"Chercher Dieu" - L'oeuvre d'une vie

Lors d'une grande braderie locale, un étalage d'ouvrages variés attira mon regard...un rapide coup d'oeil découragea toute envie de fouille dans ce fatras de papier, ou du moins, brisa toute illusion de trouver quelque chose autrement que par hasard...un peu pressé, je n'avais pas le temps de jouer au hasard...et pourtant, une couverture foncée d'un vieux cahier éculé se trouvait là, comment ai je pu remarquer le quelconque parmi le quelconque ? Je sentais rayonner ce vieux cahier scolaire. Sur la couverture, je lus le titre "Chercher Dieu". Il me fallait découvrir plus avant et les pages jaunies terminèrent chez moi.
A la fin du cahier, ces quelques mots touchants : "Cahier perdu, puis retrouvé...commencé en 1934, achevé fin 2002"...68 ans de quête d'une moniale ! Car j'ai fini, au fil des lignes, par comprendre qu'il s'agissait très certainement du cahier ayant appartenu à une religieuse.




Je rêve d'un grand feu de bois dans la campagne.
Et autour, nous autres. Quelques unes seulement, celles qui comprennent sans paroles.
Assises en rond, respirant au rythme de la terre.
Les étoiles sont comme la lampe dans le sanctuaire, aux pieds de Dieu.
Il n'y a plus de souffrance en nous. Il n'y a plus de nous....
Il n'y a plus que sa présence.

Pour ma petite Anna,
8-2-42




















Tout ce qu'on ne sait pas donner...possède !



















Un être vivant ne se conserve pas, il se donne...ou il meurt.


Je crois que l'océan qui vient battre les grèves après une tempête, a des flots moins cruels.
Et que, puisqu'ici-bas, nul n'achève ses rêves, c'est qu'ils sont éternels ! ...


15 commentaires:

Ariaga a dit…

C'est une découverte tout à fait extraordinaire et comme je ne crois pas au hasard ... je vais revenir et y RE fléchir ... Amitiés.

Jean Bissur a dit…

Merci Ariaga,
Je te confirme que ce cahier m'est "tombé" dans les mains à un moment précis dans ma vie...un clin d'oeil, un signe, une synchronicité, qu'importe comment on le nomme.

Amitiés,
Jean

Jean Bissur a dit…

A un(e) anonyme qui m'a posté deux commentaires et n'a pas souhaité que je les publie : merci infiniment pour ce partage, ce témoignage qui m'a sincèrement touché...

Jean

Anonyme a dit…

Est-ce que Dieu peut se materialiser ?

jeanplume a dit…

On ne cherche que ce qui a été perdu. Il s'agit juste de re-trouver le lien essence-ciel.
Amicalement

bonin daniel a dit…

bonjour jean,
la découverte de ce cahier ne procède pas du hasard assurément, une synchronicité qui correspondait peut-âtre à une attente de ta part, tu sembles pouvoir nous apprendre beaucoup et tu partages régulièrement, sois remercié pour tes contributions
fraternellement
daniel bonin

La Licorne a dit…

Très émouvant, cette découverte...

La page parlant des deux mains de Dieu, féminine et masculine, fait sans doute référence au tableau de Rembrandt..."le fils prodigue"...tu connais ?

Jean Bissur a dit…

Bonsoir Licorne,

Je n'avais pas fait le lien, merci pour cette référence en effet assez éclairante.

Jean

La Licorne a dit…

je n'ai rien inventé, j'ai souvent entendu cette remarque à propos de ce tableau de Rembrandt...au cours de conférences "chrétiennes" ...
Tu peux en avoir la confirmation ici, par exemple :
http://www.portstnicolas.org/Le-retour-du-fils-prodigue-de.html

Jean Bissur a dit…

Inventer ? je n'imaginais pas cela une seconde...en observant le tableau, je reconnais que les deux mains ont une finesse différente, c'est assez troublant.

Jean

Ariaga a dit…

Après réflexion, je t'avais mis un second commentaire sur cette note si importante à mes yeux et je ne le vois pas. comme je sais que tu ne l'aurais pas supprimé sans m'en donner les raisons je me demande où il est passé ... Dans la faille spatio temporelle des blogs ? comme tout fait sens je m'interroge.

Jean Bissur a dit…

Bonjour Ariaga,

Je te confirme, à part un moment passager de folie, je n'aurai jamais supprimé un de tes commentaires...peut être fera t'il son apparition à un moment inattendu ?

Amitiés,
Jean

Ariaga a dit…

On ne sait jamais les mystères de la toile sont insondables comme ceux de l'apparition du cahier ... Bises.

Michelle a dit…

Wow, quelle magnifique découverte!
Un vrai trésor.
Merci du partage!

Anonyme a dit…

je n'ai jamais compris pourquoi on dit le "bon" Dieu, y en aurait-il un mauvais ?