lundi 1 août 2011

Christian Bobin


J'aimerais vous parler de ce poète et écrivain, qui fait peu de bruit et pourtant draine beaucoup de lecteurs, séduits par sa plume vive et lumineuse. Il m'a réconcilié avec la poésie au sens large, qui ne réside pas (seulement) dans des vers ou de belles métaphores, mais génère des mots qui percutent le coeur et l'âme. C'est à la suite d'une interview dans un mensuel que je l'ai découvert et surtout son approche fantastique de la vie et sa bonhomie, qui m'ont totalement bouleversées. 



En apprenant à le découvrir, j'ai appris qu'il vivait dans une maison confortable mais simple dans son village natal du centre de la France, à la campagne comme on dit, retiré volontairement de l'agitation urbaine. Manifestement empreint de foi chrétienne, il en parle avec humanisme, générosité et intelligence qui donneraient envie de redécouvrir les textes sacrés pour qui les aurait oublié...son parcours en tant qu'étudiant en philosophie, bibliothécaire, rédacteur de revue et infirmier psychiatrique semble lui avoir donné une conviction inébranlable dans le genre humain, pour lequel il écrit avec tact, en particulier des enfants et de leur joie lumineuse et éternelle...bref, j'incite tout un chacun à découvrir son oeuvre. Probablement est il plus facile de commencer par ses ouvrages plus proches du roman comme Louise amour ou la part manquante....





Quelques extraits

"Tout le mal dans cette vie provient d'un défaut d'attention à ce qu'elle a de faible et d'éphémère."

"Pour qu'une chose soit vraie il faut qu'en plus d'être vraie elle entre dans notre vie."

"La vie est à elle-même son propre sens, pour peu qu'elle soit vivante." 

"Ce qui ne peut danser au bord des lèvres, s'en va hurler au fond de l'âme".

"Personne ne peut tenir la vérité près de soi, fût-ce dans le cachot d'une formule. La vérité, on ne peut l'avoir, seulement la vivre."

4 commentaires:

CPatricia a dit…

Quelle bonne idée que d'évoquer l'oeuvre et la personne Christian Bobin!
Je suis très réceptive à ses écrits, sa poésie.

Anonyme a dit…

J'aime entendre le bruit des doigts quand ils glissent sur la corde
seule la guitare

Cile

Jean Bissur a dit…

Très jolie image...

Jean

Anonyme a dit…

merci merci merci bobin comme les trois tâches de sang sur la neige éternelle.

Yves