dimanche 19 janvier 2014

La foudre, le Christ, le pouce droit...


Une fois n'est pas coutume, je rebondis sur un fait, une image, d'actualité. La très fameuse statue du Christ rédempteur, à Rio de Janeiro, a servi de paratonnerre lors d'un orage d'une rare violence au Brésil.
 
Dans une période tourmentée, où la fourmillière humaine est prise de secousses, où la nature sait démontrer, par la force, son véritable rang à ses hyménoptères parasitants, j'ai trouvé cette anecdote intéressante.
Au-delà des clichés remarquables et spectaculaires, le symbole n'est il pas fascinant ?
 
 
Ce symbole chrétien du salut de l'âme, du rachat définitif des pêchés, a été touché par la colère de son père, si l'on en reste au plan symbolique qui nous intéresse...
 
 
Ainsi, le Christ a perdu un morceau du pouce droit.
 
Le pouce, ce doigt de la préhension, qui permet donc de saisir, est souvent associé à l'autorité (ne permettait il pas, lors des jeux romains, de prendre ou donner la vie ?).
Encore nommer doigt de Vénus en chiromancie, il exprime aussi la force vitale.
Si l'on considère que le côté droit est d'orientation énergétique masculine, rationnelle, mentalisée, le pouce droit peut alors ramener à un besoin de contrôle et d'autorité.
 
Et si la nature nous envoyait, avec force, ce message : arrêter de vouloir contrôler ?
 
Evidemment, tout ceci n'est qu'un rêve...
 
Statue du Christ Rédempteur




vendredi 3 janvier 2014

De l'importance de faire...


 
"C’est souvent une erreur de croire que l’intelligence doive toujours précéder la pratique. C’est surtout dans l’ordre des choses vraies que les abus de ce genre sont dangereux. Et, s’il est des cas où l’intelligence doive mener à la pratique, il en est mille autres où c’est la pratique qui doit mener à l’intelligence. L’usage des bonnes choses […] est de ce nombre ; si l’on veut s’acharner à les comprendre avant d’en approcher, il est probable qu’on n’en approchera jamais. Si, au contraire, on essaie d’en approcher avec simplicité et un désir vif et pur, il est probable qu’on en acquerra par un moyen quelconque le sentiment, et qu’on en goûtera la douceur."

(Op. cit., « pensée 862) Livre vert - Louis Claude de Saint Martin


Une année heureuse et lumineuse à tous les lecteurs du blog, réguliers ou passagers.
Jean Bissur